05/02/2007

 

5307188-lg

 

L’écho du silence allonge son ombre froide jusqu’au tréfonds de mon regard

 

Entravée sur la croix de ton absence, sur mes lèvres, la brûlure des mots qui s’enfuient

 

La braise des tourments, impudique, se joue de moi et scelle les lambeaux de souffrance sur ma bouche presque close

 

Et glissent de mes yeux des larmes endolories qui se meurent dans mon cou

 

Dans cet instant perdu qui enserre mon cœur, je respire ton image

 

Elle inonde mon corps

 

Se profile en caresses, délave le glacis de cruelles écorchures

 

J’étreins la douce langueur des soupirs parfumés qui dessinent le solstice écarlate du pays qui s’entrouvre, là, au devant de nos mains

 

Échouée sur les rives des songes éveillés

 

Prise au piège de ton nom

 

Je te cherche pour te dire combien je veux t’aimer

22:06 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

Commentaires

Admiration Belle image avec un poëme extra. On pourrait dédier ce texte pour la saint-valentin.
Je lis, le relis.... J'adore.
Je reviendrais.

Écrit par : hiro | 05/02/2007

... Cela fait déjà quelques jours que j'ai découvert ton blog avec ses photos magnifiques et ses textes tout aussi beaux.

J'aime tout particulièrement, et je repasserai te voir assez souvent...

Bonne continuation!

:D

Écrit par : tayiam | 06/02/2007

Waou Encore un poème romantico-amoureux comme je les aime !
Magnifique.
Mille bisous porte-bonheur, bonne continuation et bonne fin de semaine. Jef

Écrit par : quarkenciel | 06/02/2007

Ce royaume Lorsque la passion atteint une puissance conquérante généralisée, il se peut que dans son ombre, se tapisse le râle froid et sourd de l'absence. La douleur qu'il cause est proportionnelle aux sentiments engagés dans la conquête mais le cavalier de la lumière, reprend toujours les rennes et ce, même du destrier le plus noir. Le doute quant à lui peut sembler être à la hauteur de ce que l'on risque de perdre mais il n'est en réalité qu'une indélicate chimère, car quand on aime au point de tout risquer, le doute n'existe déjà plus.
Un beau pays s'entrouvrira là en effet, un pays parsemé d'embûches probablement encore, mais une récompense qui vaut la peine d'être poursuivie au delà de tout... notre royaume... tu en seras la reine, mais dans mon coeur tu l'es déjà depuis longtemps... je t'aime

Écrit par : Banur | 06/02/2007

Instant pas si perdu que cela puisqu'il te donne la pleine mesure de tes sentiments. Comment ferait-on pour se rendre compte du bon si il n'y a pas de mauvais pour faire contre-poids dans la balance? Cette absence t'est d'autant plus cruelle que tes sentiments pour lui sont profonds et sincères.
La sincérité, c'est là notre point commun le plus apparent.
Je laisse le vent te murmurer des secrets velours. Puissent-ils sécher tes yeux et adoucir tes nuits.
A bientôt douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 09/02/2007

Je suis aussi en quête, toujours à la recherche de l'être à aimer. J'ose espérer que cette qyête aboutira mais cela ne sert à rien ne forcer les choses. Bon week end mon amie. Bises

Écrit par : jicé | 09/02/2007

Bonjour Crys Jazzfan est restauré.Merci pour le soutien.
Gros,gros bisous.
Duke

Écrit par : DUKE | 12/02/2007

Bonjour Crys Du fond du coeur beaucoup de bonheur.

Écrit par : DUKE | 14/02/2007

De pure magie !!!!!!!!!!! De pure magie cet instant que tu nous offres !!!
J'adore ce style !!!!!!!!!!!!!
Très bon week-end
Bisous
Jef

Écrit par : quarkenciel | 16/02/2007

Voilà un texte poétique ... Que je savoure
Une écriture
Comme sécoule l'eau d'uncours
Qui ruisselle
Tout en douceur
Rend la vie belle
Offre bonheur ...
Très cordialement
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 18/02/2007

Ces deux boutons de fleurs qui font comme un pas de tango et tes mots toujours choisis pour exprimer une telle sensibilité.
Tes passages sont rares, mais peut-être est-ce ce qui leur donne ce caractère précieux.
Bonne journée et à très bientôt j'espère.
Fark

Écrit par : Fark | 20/02/2007

BONJOUR BONJOUR...
VOICI ENFIN ...
L ENDROIT POUR LA RENCONTRE 2007 FRANCE...

BRASSERIE FLORE

11 PLACE RIHOUR

59000 LILLE
FRANCE
Tél : 03 20 57 97 07
Fax : 03 20 15 17 40

VOIR LE SITE DE LA RENCONTRE
POUR PLUS D INFORMATION
AU PLAISIR DE TE RENCONTRER
LE MARDI 10 JUILLET 2007
http://rencontre2007france.skynetblogs.be/

Rencontre2007france

Écrit par : Rencontre2007france | 03/03/2007

Allo ? J'espère que tu vas mieux ?
Bises et bonne semaine
Jef

Écrit par : quarkenciel | 06/03/2007

Bonjour Crys A tout hasard,bisou et bonne semaine.
Duke

Écrit par : DUKE | 12/03/2007

Tu me manques!! Que deviens-tu?
A bientôt j'espère.
Fark

Écrit par : fark | 18/03/2007

Bonjour Crys Mille mercis pour ton comm.
Je suis rassuré.
bisous

Écrit par : DUKE | 20/03/2007

Coucou ? J'espère que tu reviendras un jour Chrys, tes textes sont si beaux, ton site si artistique, tout en finesse, j'adore...

Bisous et bonne semaine
Jef

Écrit par : quarkenciel | 03/04/2007

... Déjà quelques semaines que je viens sur ton blog pour voir que tu n'as pas ajouté qqch. Et j'en suis toute tristounette. Il est tellement beau, ton blog, que ce serait dommage de ne pas continuer.

Tu as beaucoup de talent, en tout cas.

En espérant avoir la chance de découvrir, un jour, des nouveautés! ;)

Écrit par : tayiam | 05/04/2007

grüsse my dear ça fait longtemps... qué
pas très gai ton poême... j'en ai mis des extraits de poemes
chez moi... et comme je vient de marquer chez ma tomate (oops kardream) je ne sais plus si c'est elle ou toi qui aime Verlaine...
Ich wunsche dich ein schöne abend
kissous ma papillion

Écrit par : cocoli | 27/04/2007

Les commentaires sont fermés.