27/11/2006

 

5233187-lg

 

 

Il est des matins creux et blêmes, des matins où l’on voudrait mettre bien enfoncée dans sa poche, la mélancolie sanglée dans un nœud de silence. Ces jours où l’on se dit que vivre en majuscule n’est pas donné à tout le monde et que s’il est naturel de respirer, il l’est moins de marcher droit sur les lignes que l’on a soi même dessinées.

 

Ne plus dire je voudrais  mais  je veux , suivre ses codes, ses envies, ses besoins… Danser sa vie sur ses maux, ses pensées, ses convictions et passions, celles qui embrasent la raison et arrache le cri pour rester vivante et consciente… Danser ses mots à en brûler sa voix, les prendre tels qu’ils viennent, bruts et vrais, les laisser couler dans l’encre de ses veines, écouter leurs ratures, aimer leur double sens, effriter leur surface pour qu’ils brillent comme du verre prêt à éclater en milliers de particules qui déchirent l’âme en un écho sans fin, mais sentir son cœur crier son existence, au-delà des modes, normes ou codes imposés ou principes surfaits. Je veux danser mes rêves, les suivre dans un silence assourdissant les craintes et les hésitations, je veux crier ton nom jusqu’au bout du possible, jusqu’à en perdre la voix, libre et sauvage…

 

 

10:20 Écrit par crysalidea dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Crys Je suis venu te dire.......ne casse pas ta voix.
Gros bisous manouche.

Écrit par : DUKE | 27/11/2006

Crie Crie encore et encore, à faire trembler les cieux, à les rendre jaloux de ne pouvoir crier comme toi.
Danse, danse tes rêves, danse ta vie.
Sois ce que tu veux être et vis ta vie en majuscule sans crainte ni hésitation parce que tu sais que tu marcheras droit sur la ligne que tu as dessinée, ce destin que tu as choisi avec le coeur et que tu peux voir même en fermant les yeux s'étendre devant toi à l'infini.
Bonne soirée à toi Papillon intemporel, bisous

Écrit par : Kardream | 27/11/2006

Vivre en majuscules Non seulement vivre en majuscules n'est pas donné à tout le monde mais bien faible est la proportion de ceux qui parviennent à le faire effectivement ou encore, à s'en rendre compte. Quant aux lignes que l'on dessinne, tout le monde peut à un moment s'en écarter, le tout cependant est de ne jamais oublier qu'elles existent, de ne pas les perdre de vue afin de pouvoir rectifier et revenir dessus quand on s'en écarte... mais pour cela ne t'inquiète pas, les coeurs droits, marchent droit. Souvent nous nous accrochons aux normes, aux règles, aux principes mais lesquels? pas les nôtres et c'est là le problème, il faut dès lors se libérer, on peut se faire aider mais nous devons passer le cap nous même... je serai là, sur la route des rêves, jusqu'au bout des cris, jusqu'à la moelle des passions pour cela.

Écrit par : Banur | 27/11/2006

il faut savoir s'écarter des lignes que l'on s'est tracé car l'erreur est humaine et rien n'empêche de changer un peu la direction, puisque nous somme sans cesse en évolution...cela ne veut pas dire qu'on regresse mais qu'on a su ne pas s'entêter parfois à foncer...dans un mur.

Écrit par : L'elfe | 28/11/2006

Pas de je voudrais alors je veux que tu continues à nous faire de si beaux posts.. Je veux que tes rêves se réalisent, que tes cris soient entendus...Je veux te faire le bisou de l'amitié. A bientôt

Écrit par : jicé | 28/11/2006

Tant que les choses que l'on poursuit ne s'avèrent pas être des leurres, tout est toujours permis. On peut continuer à danser...
Hasta luego.
Fark

Écrit par : Fark | 29/11/2006

J'espère ne pas être un leurre^^

Le danseur de l'infini,
le jongleur des mots rubis.

Écrit par : Banur | 29/11/2006

Oui !!!!!! Oui !!! Magnifique !!!
Crie pour te libérer, sois sauvage, rebelle, et pleine de vie, et laisse les morts enterrer les morts, il n'y a que cela de vrai dans la vie : ETRE SOI MEME ET AIMER, aimer de tout son coeur, à en avoir des frissons dans l'échine, une fois que l'on est sûr que l'on a en face de soi, le VRAI, l'ECHO parfait de cet Amour sans limite, et pas ces mangeurs de mots, amateurs de grumaux, distilleurs de tous les faux auxquels éclatera un jour au visage le sang des larmes de l'outrage... Et ceci ne se lit pas dans un MOT, mais dans un regard, au fond des yeux, la voix, le toucher... Les yeux fuient-ils, brillent-ils d'émotions, la voix tremble-t-elle, l'émotion est-elle au rendez-vous ??? Je te souhaite de tout coeur d'être sûre de toi et de ce que tu ressens... Fonce alors, car la vie n'attend pas... Bisous... Jef

Écrit par : quarkenciel | 29/11/2006

je viens simplement te faire un coucou et voir si tout va bien
Très profond le texte que tu as écrit là et qui m'interpelle

Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 01/12/2006

Trop beau !!! .

Écrit par : Charles | 03/12/2006

BONJOUR il y as des matins que moi j aimerais changer certaines choses mais c est impossible...
c est tres jolie ce que tu as écrit...
merveilleuse journée a toi
http://coeurdenfant.skynetblogs.be
COEURDENFANT


Écrit par : COEURDENFANT | 04/12/2006

Ici Chaque billet est plus beau que l'autre et tout va crescendo, beaucoup d'émotion, beaucoup de vie, de sensibilité et de raffinement.
Un plaisir de te lire...
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 21/04/2007

Les commentaires sont fermés.