23/08/2006

à coeur ouvert

 

 

 

Caresses des alizés

Sur ton corps étendu au flanc de l’horizon

Comme une île apaisée sur un matin tranquille

 

Frôlement de tes doigts

Encrés de nos serments en sillons de lumière

Où s’enlacent nos noms dans l’univers béant

 

Infini dans tes yeux

Miroirs de nébuleuses plus loin que des demains

Qui m’entraînent hors du temps à la vitesse du son

 

Et le chant dans ta voix

Quand s’enflamment sans bruit l’étreinte de tes bras

Ton sourire dans mon cou, ton souffle à mon oreille

 

 

Des mots à découvert

Sous le drap clair du jour

Pour te dire que t’aimer

Est mon plus beau voyage

 

 

 

18:22 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

.... Voilà une bien belle réponse à ce qu'il t'a écrit, celui qui est pour moi frère de coeur et de pensée et la plus belle plume de ce monde virtuel. Comme il l'a écrit, il est roi pluisqu'il a trouvé l'autre moitié de caillou qui forme le tout avec la sienne. Je vous souhaite que le voyage n'en soit qu'à son commencement et qu'il vous emmène où le temps ne fait plus la loi, où l'éternité est maîtresse du monde.
Bonne soirée, à bientôt douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 23/08/2006

Le géant Dormant comme un Moai couché sur la ligne du temps,
il attendait que meurt le passé pour s'éveiller au présent.
Les paupières closes mais à l'affut d'un rare événement,
comme un mort, dans l'espoir de sa résurrection, scrutant.
L'infini dans ses yeux aux brutes déclinaisons de géant,
il observa la nébuleuse de la femme aux baisers d'argent,
caresse mirifique d'une déesse aux cheveux couleur serment,
qui scella son éveil d'un sommeil de foi bien trop pesant.
Elle adule les voyages mais il est pour elle le plus charmant,
au plus profond de son coeur épris il grava ce compliment,
sa pureté est religion dont il est un fanatique croyant
et il voudrait lui dire ce que Barbelivien contait en chantant....
Car même si il est géant, quand il la regarde, devant son corps de Femme, il n'est que de papier...
mes plus beaux mots sont ceux qui tentent de traduire combien je peux t'aimer, ceux-ci servent à te dire combien j'ai savouré les tiens... merci mon amour, pour ce que tu as écris et pour ce que tu es

Écrit par : Banur | 23/08/2006

En amour, il y a des minitrips et des croisières.... Quelkque soit le type de voyage, l'important c'est que l'amour soit pur et vrai... Bisous

Écrit par : jicé | 24/08/2006

Superbe !!!! Je découvre tes poèmes et je suis conquis.
C'est superbe !!! Bonne continuation. Merci de ta visite.
Mille bisous d'amitié. Je t'ai mise dans mes liens, je reviendrai.
Jean-François

Écrit par : quarkenciel | 27/08/2006

Les commentaires sont fermés.