21/06/2006

 Jardin d'eau

 

 

Le vent a cessé

 

C’est l’heure couleur miel qui n’appartient à personne

Celle où j’aime passer dans mes cheveux ébouriffés

Le peigne de mes doigts et lisser dans leurs mèches rebelles

Les grains de bourrasque qui s’y sont accrochés

C’est l’heure couleur chair où frisonne la Terre

Emue par le chant léger des filet d’eau qui courent

Le long du tronc des vieux pommiers en fleurs

Et que s’ouvrent les lichens aux épis de lumière

C’est l’heure où mouillé d’un soupir de soleil

S’égoutte le parfum d’une fin de printemps

Et que bruisse belle et douce la symphonie de fraîcheur

Qui vient border ma peau

 

16:26 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

17/06/2006

 

 

 

 

Se perdre dans le désert sans fin de la brûlure des mots

 

cette douleur qui me fait tant de bien

11:31 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

15/06/2006

larme de lune

 

 

 

Le silence s’égrène dans les flétrissures de la nuit

Je suis là, allongée sur les rives de l’aube à la frontière de l’irréel...

 

L’esprit en exil vers ton âme assoupie,

Je viens m’ancrer dans les vagues de tes rêves

Je me fais larme de lune pour glisser jusqu’à la commissure de tes lèvres

Attendant qu'un sourire à peine esquissé me laisse pénétrer en toi,

Que nos corps se confondent et qu'à l’encre rouge de tes veines

Je grave sur les parois de ton cœur les calligrammes pourpres de l’amour… je t’aime

 

Juste un instant perdue dans la nuit

Et ce besoin de toi qui résonne à l'infini sur les falaises nues de mes insomnies

06:17 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

10/06/2006

sérénité

 

Comme la vie paraît simple

Dans la vague pacifique du Géant de l’océan sans fin

Quand à l’heure du couchant, le roulis de son chant

Comme une onde de paix traverse les latitudes

Et accoste mystérieux sur les rivages des cœurs

Comme la vie paraît simple

Dans la contemplation silencieuse de l’élément vital

Berceau de l’origine d’où naquit notre histoire

Et goûter dans l’horizon des possibles et des éclats d’écume

La fragile beauté des flots de l’existence

 

11:46 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

05/06/2006

nymphea

 

 

 

S’allonger sur les rives de l’ailleurs dans la douce attente de danser sur le vent… cœur à corps

18:49 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

03/06/2006

envie d'évasion

 

SINGAPORE SLING

 

 

Recette originale de son créateur Ngiam Tong Boon, spécialement élaborée vers 1915 pour le Raffles Hotel

 

30ml Gin
15 ml  Brandy à la cerise
120 ml de jus d’ananas
15 ml de jus de citron
7.5 ml Cointreau
7.5 ml Dom Benedictine
10 ml Grenadine
quelques gouttes de Angostura Bitters
Garnir d’une tranche d’ananas et de cerise au marasquin

 

Verser la grenadine au fond du verre, ajouter la glace, le gin, le jus de citron etc… et remplir de club soda froid. Finir avec le brandy, décorer d'une cerise au marasquin et servir sans mélanger.

 

A consommer au Long Bar du mythique Raffles Hotel (cliquer sur image)

 

 

14:16 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |