05/06/2006

nymphea

 

 

 

S’allonger sur les rives de l’ailleurs dans la douce attente de danser sur le vent… cœur à corps

18:49 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Image dans l'image Au-dessus du coude de la femme, il y a une mère et son enfant qui se baignent, ils sont d'ailleurs en couleur, contrairement au reste de l'image qui est en noir et blanc.
Danser sur le vent, j'aime cette idée, le rythme de la danse suivant le souffle du vent, léger comme un slow ou tempêtueux comme un paso doble.
Et peut-être... coeurs accords.
Les rives de l'ailleurs peuplent mon imagination comme autant de rivières ou comme autant de cieux, leurs berges sont semblables et se confondent bien souvent.
Bonne soirée douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 05/06/2006

Je m'en irais bien aussi m'allonger sur ces rives, coeur à coeur et corps à corps.
Un moment tendre inonfé de soleil... Je t'en souhaite plein plein dans ton cooeur. Bisous

Écrit par : jicé | 06/06/2006

Rivages d'un autre monde ... Où la sérénité serait maîtresse
Où le respect régnerait naturellement
Où l'amour serait unique et fou à la fois
Utopie d'ici-bas ... Mais pourquoi ne point inverser la tendance ???
Très cordialement.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 06/06/2006

Bonjour Crys Tout simplement laisser une trace amicale assortie d'un souffle de bisou.
Bonne journée.

Écrit par : DUKE | 06/06/2006

ce que tu dis là ça me parle, tout simplement
a+

Écrit par : laurent | 07/06/2006

Les commentaires sont fermés.