21/02/2006

 Fluide

 

 

 

 

Ivresse de lumière

Sur ailes en éventail

J'ai entendu

La force de vie couler dans tes veines d’ivoire

À fleur de peau, à fleur d’âme

Je laisse s’y noyer des bouts de moi…

De cet abandon voluptueux, perle sur ma peau

l’odeur indicible de la renaissance

Dans ses lisses empreintes ancrées au fond de moi,

Je plonge me désaltérer de la pulsion de vie, je m’abreuve de toi,

Je scuplte mes pensées accrochées à tes mots…

Je te respire et pourtant l’air me manque délicieusement 

 

 

 

22:02 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

jolis ces mots là

Bisous doux ma belle et à bientôt

Écrit par : eyes | 22/02/2006

Toujours aussi beaux tes petits textes. Hélas, pas d'image visible pour moi. Bisous mon amie

Écrit par : jicé | 22/02/2006

merci Jicé de m'avoir fair remarquer que la photo n'était pas visible ... je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi ici, elle était parfaite... Je vais essayer de
régler le problème...

Écrit par : crysalidea | 22/02/2006

magnifiscence encore une photo magnifique et si bien accompagnée

Écrit par : Yvon | 22/02/2006

Transfert Elle a longtemps attendu cet appel et n'a jamais perdu espoir, aussi noir fut le chemin, elle continua de croire, toujours cette force tirée de sa fragilité, cette lumière jaillissant de ses cendres, cette pureté qui vaporise des gouttes magique sur celui qui croise son chemin... elle avait tout le matériel pour la renaissance, elle attendait simplement le moment, l'élément déclencheur qui la sortirait d'un sommeil n'ayant
que trop duré... il a simplement crut en elle pour lui montrer comme elle était belle, elle commencé à y croire aussi et a voulu s'abreuver dans son puits... ils respirent tous deux le même air... ils en manquent au même moment... c'est à dire quand ils ne sont pas ensemble

Écrit par : Banur | 22/02/2006

Avec un peut de retard je te découvre s'est un réel plaisir pour les yeux et l'esprit.
Je me permet de te faire la bise,bonne continuation. A+++

Écrit par : Marc | 22/02/2006

Bonjour Crys Il m'arrive de ne pouvoir percer ce qui se cache derrière les mots.
Bonne journée Crys et bluesy bisou.

Écrit par : DUKE | 23/02/2006

Plusieurs posts de retard Je plonge dans tes mots comme dans une source chaude. Leur lumière m'envahit comme une douce chaleur. J'ai suivi la route tracée par les couleurs et les senteurs, de Toulouse à Bruxelles, passant par l'Angleterre, l'Allemagne, la Suisse, etc. L'étoile du matin a brillé jusqu'ici et j'ai souri moi aussi.
Bonne journée douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 23/02/2006

Petit oubli Pourquoi avoir retiré la phrase de Nietzsche? Elle ne collait plus avec la réalité?
A bientôt, bisous

Écrit par : Kardream | 23/02/2006

Les commentaires sont fermés.