20/02/2006

 

 

Prends ma main, alors je me déploierai et de l’autre je toucherai le ciel…

 

 

 

Le noir n’est plus si noir, la pluie n’est plus si froide… Besoin de la clarté qui éclaire les formes…Il suffit de lever le regard vers le rayon de lumière et d’extraire le blanc qui se fond dans le gris, de ne voir que lui, projeté comme une ombre transparente qui déchire le noir…

 

 

 

 

09:07 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir, Merci pour ta visite et pour ton commentaire... je découvre ton blog, il est superbe ! Je m'y attarderai un jour à une heure moins tardive !
Bizzz et bonne nuit.

Écrit par : Béa | 20/02/2006

Elle est en toi... Le ciel est à portée de main, le soleil est en toi, cette force qui brille de mille feux, il suffit de la chercher, il suffit de la trouver, même si pour cela tu dois être aidée, tu y arriveras et les rayons ne cesseront d'éclairer ton chemin

Écrit par : Banur | 21/02/2006

Bravo je découvre ton blog et cette première photo que je trouve extraordinaire
je reviendrai souvent voir les autres car j'adore

Écrit par : Yvon | 21/02/2006

Bonjour Crys Clarté,lumière,le déchirement du noir.Que ces mots,ces phrases sont agréables à lire.
Bonne journée et bisous jazzy

Écrit par : DUKE | 21/02/2006

Le noir n'est plus si noir en moi non plus grâce des personnes comme toi qui m'ont redonnés un peu de confiance dans la vie. Milles merci. Mon coeur ne sera jamais assez grand pour te le dire. Bisous

Écrit par : jicé | 21/02/2006

... Et le noir qui coulait chacun de tes jours
Ne sera plus qu'un mauvais souvenir pour toujours
je l'espère ...
En route vers une vie plus colorée ...
Se plaire à regarder le ciel bleu
A sentir les rayons du soleil nous réchauffer
Et se sentir apaisée
des bleus ...
de la vie ...

Doux bisous ... bonne soirée ...
Merci de ta visite et de ton commentaire fort agréable ... Encourageant de voir de telles remarques ... merci !

Écrit par : POussière d'Ange ... | 21/02/2006

Coucou Bonjour Crysalidea, ta description du jazz chez Duke m'a emmené jusque ici.
Chaque personne a sa façon de communiquer. Certains c’est par la peinture, d’autres par la musique, d’autres encore par le théâtre ou que sais-je encore. Toi c’est les mots. Tu les fais danser, virevolter pour enfin les coucher sur la page. J’apprécie énormément la saveur que tu leur donnes. Je reviendrai pour les lire.
A bientôt.

Écrit par : Palmira | 21/02/2006

Les commentaires sont fermés.