18/02/2006

chez moi

 
 

 

       

Du pays des Berbères, des Touaregs et de la ville blanche à celui des collines de Pagnol,  de la calanque du Mugel et de celle de la Pointe Rouge, témoin de mes premières brasses sous l’œil protecteur mais exigeant de mon père, nageur hors pair rompu aux longues distances crawlées en mer…  De la ville rose nimbée de sa lumière irréelle quand descend le soleil pourpre de l’été aux rivages brumeux de la Tamise, immortalisés par le pinceau magique de Turner…  Des bords du Main qui ont vu naître le grand Goethe à ceux du Lac Léman, berceaux de paysages grandioses… Des océans aux noms de rêve qui baignent l’île de Raffles protégée par Merlion, au Mont Aconcagua et ses neiges éternelles… jusqu’à la majesté de La Grand Place, que je ne me lasse pas d’admirer… je suis cette terre… une herbe folle, une plante sauvage, peut-être, nourrie par chaque lieu où j’ai vécu et dont le souvenir ou l'empreinte inconsciente coule en moi comme une sève vitale…
 

09:25 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Ecrits... Tes mots, les images qu'ils dessinent, laissent transparaître chacune des empreintes que ces lieux ont déposé..
tu es voyage, tu es rêve
tu es espace sans limites et lumière sans frontières..

Écrit par : pierre de lune | 18/02/2006

Bonjour Crys Ma chère Crys,pas de panique,les mystères de l'informatique que je tente en vain de
percer m'ont forcé MOMENTANEMENT,de retirer le post concernant ton commentaire
de rêve.Je m'efforce de remettre les pendules à l'heure et crois-en the Bluesy il y consacrera le temps nécessaire.
Bon we Crys et bisou

Écrit par : DUKE | 18/02/2006

Bonjour Crys Reviens,reviens,tu es là,j'ai fait un doublon avec Charlie mais c'est un moindre mal.
Ben j'en profite,j'ai doublé Charlie donc je double les bisous.

Écrit par : DUKE | 18/02/2006

Toujours un plaisir de venir te lire. merci de ton com chez moi. Je te souhaite un bon week end amie des blogs. Bizz

Écrit par : jicé | 18/02/2006

Bonjour Crys Je réfléchis profondément à la chose.Et si les miracles existaient !!!!!!!!!!!!!

Écrit par : DUKE | 18/02/2006

Le vent toujours suis le voyage Toi qui des voyages a fait ton ombre, comme s'ils t'accompagnaient toujours où que tu sois, toi qui peut t'émouvoir autant devant un coucher de soleil aux accents du sud que d'une pluie mélancolique sur les sol du nord... qui cherche toujours à comprendre, à ressentir au plus profond de toi, prouvant par là ton entièreté, ton respect, ta douceur qui caresse dans chacun de tes souvenirs... toutes ces expériences qui t'habitent et qui te forment, qui transparaissent tant dans tout ce que tu dis... où que tu sois, jour ou nuit, beau temps ou pas... le soleil ne pars jamais... car il est en toi... il est toi... il rayonne dans tout ce que tu offres... herbe folle, plante sauvage... ta recherche de liberté est la même que ce vent qui te caresse... et qui me fait voler... cet indomptable qui souffle en déposant les rêves dans son sillage... cette brise que j'invoque.... et qui t'appelle.

Écrit par : Banur | 18/02/2006

Un cadrage ... ... d'exception.
Clap, clap, clap...
Yvon.

Écrit par : Yvon | 19/02/2006

bonjour tres jolie photo qu est chez toi...un petit mot en passant et merveilleuse journée a toi...

Écrit par : coeurdenfant | 20/02/2006

tu es ce vent tu nous emporte dans tes voyages, tu nous fais rêver et lorsque tu te déposes sur mes pages dans tes commentaires on sent l'amitié...... merci

Bisous doux ma belle et à bientôt

Écrit par : eyes | 20/02/2006

Les commentaires sont fermés.