15/01/2006

intensité

 

 

 

 

Tigre blanc, majestueux, beau et puissant…

 

Eternel symbole de force et de virilité, pilier de la culture chinoise et de son identité. Animal divin de sa mythologie, qui côtoie les dragons, tortues, phoenix et licornes, toi, tigre blanc de l'automne, de l'ouest et du métal, le Yin est ton élément..

 

Toi qui trouves vie dans les plus belles representations de l’aquarelle ou de l’encre... l’eau, source de pureté, mélangée aux couleurs qui ne retiennent pas la trace du pinceau… aspect immatériel… le papier si poreux ne souffre aucune hésitation ou erreur du geste, dans les techniques traditionnelles rigides qui interdissent tout croquis préparatoire…le trait du pinceau guidé par le souffle vital, le Chi, qui traduit le mouvement alors qu'il s’exprime … ton créateur le visualise, puis, en un seul coup de pinceau, exécute ta structure de base, transcrit sa représentation mentale.

Lui, penché au-dessus de toi, le pinceau vertical, en position dominante, toi, couché sur une table, ou à même le sol, à sa merci.

 

Et, de ses traits, tu naîs, le corps mince aux muscles bandés, toi, le chassseur solitaire, dont la bravoure n’a d’égal que la crainte et le respect que tu inspires aux animaux comme aux hommes, immobile tu guettes dans la brume des forêts, puis d’un bond, d’une griffe, mets à sang les corps que tu brises… implacable félin que seule la mort désarme…toi, au regard impénétrable qui pourtant me transperce…

 

 

PS. suite à une rencontre avec un peintre chinois vivant à Bruxelles et qui exposera au Sablon début mars... je vous en reparlerai

 

 

 

 

 

Yang Shanshen

00:38 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

bonjour une merveilleuse journée a toi

Écrit par : coeurdenfant | 15/01/2006

. . . Le trait comme une lumière vive et indécente,
Imposante et fugace, griffe le papier et les yeux
Par sa force tranquille, par l’artiste qui trace et cimente
L’intime de chacun, univers complexe et mystérieux !

Écrit par : Max-Louis | 15/01/2006

très beau Oui, Max-Louis, le trait comme une lumière... ton quatrain est comme un prolongement de la peinture de Yang Shanshen... merci

Écrit par : crysalidea | 15/01/2006

Le prince Ô toi, créature divine, pourquoi les hommes ne t'observent-ils pas plus en essayant de te comprendre, de puiser un peu de ta force, de ton courage, de ton honneur? pouquoi au contraire tentent-ils de détruire la magnificence que leur sombre et triste coeur n'arrive pas à saisir?
L'âme et le talent de l'artiste sont grands, immenses parfois mais pas encore assez pour immobiliser ta dynamique beauté, celle qui dans un souffle ou un regard, permet de faire comprendre aux hommes qu'ils sont mortels. Certains cependant, rares sont-ils, parviennent grâce à un calme intérieur qu'aucune tempête ne peut ébranler à t'apaiser, te dévoilant alors dans toute ta tendresse et ta fragilité, toi qui de nature n'est pourtant pas agressif sans raison.
Majestueux, tu es un prince et tous ceux qui aiment la splendeur et la beauté, ne peuvent que te respecter.
La pensée chinoise, qui ne s'arrête pas aux choses visibles, qui parvient à saisir les leçons de la nature pour en tirer des enseignements que l'on utilise à maints usages. Arts martiaux, calligraphie, poésie, peinture, légendes, astrologie,.... partout tu es présent. Puisses tu seulement continuer d'exsiter et non finir dans les livres de légendes au même titre que les dragons qui peut être existèrent un jour?
Merci pour ce texte et à très bientôt anthyllide.

Écrit par : Banur | 15/01/2006

mais en Chine... Tigres et Dragons sont indissociables...
Le tigre est le Yin, le dragon le yang... on le voit aussi dans la constellation du Dragon au printemps...et il est à l'est ... tu vois, d'une certaine façon, le dragon existe toujours...

Écrit par : crysalidea | 16/01/2006

précision la peinture présentée est de Yang Shanshen, peintre chinois, mort récemment... l'exposition qui se tiendra à Bruxelles sera consacrée au peintre Li Nan...

Écrit par : crysalidea | 22/01/2006

Les commentaires sont fermés.