02/01/2006

 

 

Franchir la croisée des hasards

Déchirer le verbe prévoir

Percevoir les palpitements contenus

Dans le temps suspendu comme un souffle


01:19 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

Comme un souffle Accroché dans l'immensité de l'espace, marcher vers l'inconnu et l'inattendu, tel un explorateur découvrant une contrée vierge de toute civilisation.
Quant au hasard, pour moi c'est quelque chose qui n'existe pas. C'est le nom que donnent les gens à une circonstance ou un concours de circonstances heureuse(s) ou malheureuse(s) pour laquelle ou lesquelles ils n'ont pas trouvé d'explication qui puisse les satisfaire.
L'image est le reflet d'une pensée qui me correspond : derrière la barrière abrupte et difficile d'accès (en bleu sur l'image) se cache un coeur de tendresse infinie (en rose). Cette fleur semble avoir poussé dans le vide, comme il me semble parfois que mes textes sortent du néant. Il n'est pas nécessaire d'ajouter quoi que ce soit, chaque mot de plus ne ferait que briser la magie qui émane de cette image.
Bonne journée douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 02/01/2006

coucou toi un regard est tout simplement passé te souhaiter une bonne année
Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 02/01/2006

le hasard est un événement qui survient sans cause réelle ... un peu comme cette fleur née dans le vide ou du vide... Mais, pour moi, le hasard existe bien; étrangement pourtant, il fait peur aux esprits rationnels... certaines choses ne s'expliquent pas, et le hasard en fait partie...
quant à l'image, je l'ai choisie pour son mélange de force et de fragilité, et l'impression d'attente qui en émane...

Écrit par : crysalidea | 02/01/2006

.... La cause de ce qui arrive n'est pas apparente ou explicable, mais elle n'en est pas moins réelle. Ceci dit, je respecte ton avis. Tu as raison de croire au hasard et j'ai raison de ne pas y croire, c'est le reflet de la façon dont nous voyons le monde. Nos différences nous enrichissent.
Quant à l'image, j'ai bien ressenti le mélange de force et de fragilité, mais je n'ai pas ressenti une impression d'attente. J'ai ressenti une impression d'intemporalité qui tranche avec le côté éphémère de la fleur.
Bonne aprem douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 02/01/2006

... déchirer le verbe prévoir....
oser et franchir l'inconnu...
mes pas sont si hésitants... aurais-je le courage?...
Tes illustrations sont, comme tes mots, superbes... toujours..
A tout bientôt..

Écrit par : pierre de lune | 02/01/2006

j'aime bien prévoir mais parfois un peu de hasard, cela n'est pas mal non plus. Bisous

Écrit par : jicé | 02/01/2006

. . . H oule du Temps s’imprègne des âmes trépassées,
A pplique en filigrane à tous les destins des vivants,
S uivant un ordre établi les rencontres : des amants,
A ux événements heureux et tragiques, aux fortunés
R ingards, aux vagabonds condamnés par leur vie
D isloquée, de nous tous, sur la Terre, elles sanctifient !

Écrit par : Max-Louis | 02/01/2006

Max-Louis Un acrostiche sur le mot HASARD !! Je profite de cette nouvelle preuve de virtuosité pour te remercier du regard que tu portes sur mes messages... et la façon dont tu extrais un mot, une impression ou une image, pour créer les vers que tu m'offres si souvent, et qui fréquemment sont un reflet de ma pensée...

Écrit par : crysalidea | 02/01/2006

... c'est bien joli par ici je repasserai...

Écrit par : Rynnn | 02/01/2006

Je suis ... ... plus à l'aise derrière l'objectif que la plume à la main. Chez toi je trouve les deux et j'en suis ravi.
Bisous.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 02/01/2006

bonjour crys merci pour ton message sur coeurdenfant...
je t ai écris dans ta boite de courriel...
et je te souhaite une merveilleuse journée
et oui j aimerais etre..............

Écrit par : coeurdenfant | 03/01/2006

Bnjour Très bonne année à toi bien sur....pour la musique je peux te la mettre si tu veux...mais dis moi ou tu en es...je suis a nouveau disponible...

Écrit par : L'elfe | 03/01/2006

equilibre la raison ou le contre-courant (pas équilibre mais le choix va faire pencher la balance d'une côté ou de l'autre...
bisous gros

Écrit par : cocoli | 03/01/2006

super ton texte!!
merveilleuse année 2006
bisous

Écrit par : fanfan | 03/01/2006

J'avais des posts en retard C'est merveilluex ce que tu écris...

Tous mes voeux pour toi également...
MerciS... vraiment
F.

Écrit par : Fléa... | 03/01/2006

merci... pour tes compliments sur l'amélioration de mon français... ça ma fait plaisir... bisous doux

Écrit par : cocoli | 04/01/2006

quand il n'y a plus de mots ta remarque concernant la différence entre "pas de mots" et "plus de mots est tout à fait pertinente mais je voulais simplement dire le "plus de mots" comme différence temporelle, par rapport à un moment où il y en avait et ensuite il n'y en a plus, plus car il n'y en a plus besoin, car d'autres émotions passent et que les mots deviennent inutiles, un langage imperceptible et pourtant si fort comme tu le dis si bien dans ton commentaire. Le plus est aussi compris dans le sens d'un moment où les mots qui sont pourtant si forts ne suffisent plus, qu'ils leur manquent quelquechose. Voilà j'espère avoir répondu à ta question, à très bientôt mon anthyllide.

Écrit par : Banur | 04/01/2006

Hasard ...
Hasard où az-zahr, mot arabe désignant " le dé " ou " le jeu de dés ".

A toi de jouer !

Écrit par : Milko | 04/01/2006

Les commentaires sont fermés.