01/01/2006

équilibre


 
 
 
  affronter la raison
                            ou 
                                 danser le contre-courant

19:13 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

. . . Le fil du néant est pénétré par le chas de l’aiguille.
La déraison est cousue en mode encéphalogramme.
L’œil intérieur se révulse. La respiration ce résille.
La course de la raison arrête son programme !
Le corps est paralysé. La vie s’éparpille !

Écrit par : Max-Louis | 01/01/2006

dans le vent du retour... Beaucoup à dire mais peu de temps... je suis revenu, j'ai lu tes textes, surtout "intériorité".... "le ciel revêt les couleurs de l'améthyste"... j'adore... le talisman de la sagesse, j'aime beaucoup l'idée... "dans le silence violent, la brûlure glacée enflamme les caravanes du rêve... c'est ma phrase préférée, c'est magnifique, autant au point de vue de l'image(qui pour toi compte autant que les mots) que des mots choisis justement.

Pureté du silence... pureté des éléments... point besoin de mots... de silence il en fut un bien long, trop long, mes pensées t'accompagnaient cependant.
Encore une fois, que cette nouvelle année voit dans le jardin de tes espoirs, naître la fleur qui ne fane pas.
J'attends toujours ta réponse avec impatience, je reviendrai demain, bonne nuit anthyllide.

Écrit par : Banur | 01/01/2006

Bon vent ... ... et bonne route pour 2006.
Bisous.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 01/01/2006

La raison Le propre de la raison n'est-il pas d'être déraisonnable?
Le verbe "danser" revêt un caractère tout particulier pour moi car il me fait penser à un ami.
A contre-courant, n'est-ce pas toujours ainsi que la vie se passe pour ceux dont les idées ne sont pas comme celles des autres?
"A contre-courant" me fait penser à une chanson de Calogero, "Partir ou rester" ("Se faire dépasser, voir s'éloigner l'arrivée pour n'être pas parti du bon côté, aller à contre-courant, sans jamais passer devant, tenir malgré tout, juste pour avancer";"Partir ou rester quand le départ est donné, faire comme les autres qui font que s'en aller, à l'opposé des boussoles, si c'était de même qu'ils volent").
Bonne nuit douce Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 01/01/2006

Les commentaires sont fermés.