05/12/2005

 mémoire



Je reviens de loin... paysage trouble et froid... dont il ne reste presque rien ... peut-être n'était-ce qu'un mirage, qu'une ville fantôme... dans la neige de l'oubli,  perdue loin la-bàs entre Prague et Berlin... Die Wende...
crysalidea


 
Touche une pierre de ce mur de la honte,
Brûle ta main et ta mémoire de son histoire.
L’humain est fait de murs. Chacun dompte
Sa peur pour les franchir et saisir son purgatoire
!


http://motop.skynetblogs.be/





18:26 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

... Was Du nicht willst dass man Dich tut,
dann füg auch keinem andern zu...

Écrit par : crysalidea | 05/12/2005

Bon retour... où que tu sois allée, tes absences sont toujours trop longues.
Je te remercie pour ce que tu as dit de mon imagianation, j'essaie de créer des choses qui me correspondent tout en essayany d'apporter une certaine nouveauté. Pourquoi Valentin? pour le symbole de la saint Valentin, j'ai décidé de prendre l'autre penchant en me disant que ne sont pas toujours les saints où les démons ceux que l'on croit et comme l'histoire est toujours écrite par les vainqueurs... de plus je dis dans le texte qu'il est le seul à être devenu démon par amour, j'aimais le symbole. Dans le sens où l'on peut parfois rejoindre un camp qui semble être celui du mal mais pour une bonne et même une noble raison.
Mémoire... parfois les mirages sont plus palpables que la réalité elle même, peu importe que le paysage soit trouble et froid, le feu unique qui brûle en toi fais que tu ne dois jamais avoir froid.
Je dépose un unique et tendre baiser sur tes ailes, ne les laissent pas devenir pâles, je les ait vues plus colorées que les vapeurs de l'arc-en-ciel.
Bonne soirée à toi anthyllide et dans l'attente du plaisir non dissimulé de te relire.

Écrit par : Banur | 05/12/2005

Sauf erreur de ma part Ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse, ne l'inflige pas à d'autres. C'est bien cela?
Certaines personnes ont tendance à aller plus loin en disant qu'il faut faire pour autrui ce qu'on voudrait qu'autrui fasse pour nous. Je trouve qu'il est déjà difficile à certains moments de ne pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'autrui nous fasse que faire ce qu'on voudrait qu'il fasse pour nous me paraît relever d'un esprit supérieur au mien.
De quel tournant parles-tu (die Wende)?
Bonne nuit Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 05/12/2005

Je parle de ce que les allemands appelent "die Wende" la chute du communisme...
je viens de passer quelques jours dans cette partie de l'ex Allemagne de l'Est, Berlin, Dresdes... Encore beaucoup d'émotion se dégage de ces quartiers à reconstruire... de ces "nostalgiques" qui encore parcourent les rues, drapeaux de l'ex URSS en main... le monde de l'est, mélange de l'histoire riche de l'Allemagne, enfin réunifiée... et pafois, villes fantômes laissées à l'abandon en DDR... tout cela se mélange... Voilà pourquoi
la phrase que jai choisie en allemand, qui couvrait les murs de Berlin avant que le mur ne soit construit...

Écrit par : crysalidea | 05/12/2005

Merci d'éclairer ma lanterne. De l'Allemagne, je ne connais qu'Aachen pour y être allée avec l'école. Je ne savais pas que les allemands avaient écrits sur les murs de Berlin avant l'édification du mur (1961 si je ne me trompe) cette phrase dont le sens est encore plus percutant de nos jours avec tout ce qui s'est passé depuis. La chute du communisme fut un tournant majeur pour l'histoire de ce pays. Je comprends mieux pourquoi die Wende.
Je te souhaite la plus douce des nuits Butterfly, bisous

Écrit par : Kardream | 05/12/2005

Hero... Si je l'ai déjà vu? SHU, je l'ai vu déjà plusieurs fois, et je tremble à chaque fois. C'est unique car j'ai justement revu uniquement la scène de la calligraphie ce soir, qui est ma scène préférée et j'ai précisément pensé à toi en la regardant.A la façon dont tu es imprégnée de cette culture et philosophie, à la manière dont cela transparaît dans tes mots, au fait que tu aies pratiqué cet art, à tout ce qui te caractérise.Ce film qui rassemble tous des acteurs et actrices de talent dont la sublime Maggie Cheung, le tout subtilement mis en musique par l'incomparable Tan Dun et le violoncelle de Yo Yo Ma. Le sujet en plus est la période de la Chine que je connais le mieux, la création de l'empire de Qin, quand les six royaumes ne sont plus devenus qu'un.Maints héros naquirent dans chacuns de ces royaumes durant les nombreux affrontements dont le légendaire Ma Chao ainsi que Liu Bei et bien d'autres comme le général Cao Cao.Unis sur terre, tel était le rêve d'un roi qui devint empereur, cette unification aura coûté cher mais aura fait la grandeur de la Chine de manière incontestable. Les grands chefs sont ceux qui sont prêts au sacrifice et de par ce fait sont toujours détestés par l'une ou l'autre faction mais son but ultime comme l'a bien saisi Lame Brisée était louable, je pense pouvoir dire sans me tromper que j'aurais fait le même choix.C'est à partir de cet empereur que l'on nomma tous les empereurs chinois "les fils du ciel" j'ai toujours adoré cela et quand on connait l'histoire, cela ne fait que renforcer la puissance du concept.Un magnifique film donc comme l'est également le secret des poignars volants, aussi réalisé par Zhang Yimou avec zhang zhyi dans un des rôles principaux l'as tu vu celui là?
Je les ait tous en dvd et ne me lasse pas de les regarder quand l'humeur m'en prend.
La calligraphie et les arts martiaux partagent le même esprit, la Voie reste identique, nous avons donc chacun à notre manière parcouru ce chemin et je suis content de partager cela avec toi parmi tant d'autres choses.
Je vais pour cloturer, citer une phrase de la pensée chinoise qui m'accompagne toujours depuis que je l'ai entendue: "aussi fort que le vent souffle, jamais la montagne ne ploie devant lui"
Ne crains pas le vent, tu es une montagne.

Écrit par : Banur | 05/12/2005

... Touche une pierre de ce mur de la honte,
Brûle ta main et ta mémoire de son histoire.
L’humain est fait de murs. Chacun dompte
Sa peur pour les franchir et saisir son purgatoire !

Écrit par : Max-Louis | 06/12/2005

... Merci d'avoir poser ce modeste quatrain sur ton blog : ) ) )

Écrit par : Max-Louis | 06/12/2005

Les commentaires sont fermés.