13/11/2005

 spirale


 
Cris, n'abandonne pas... résiste...
Encore, encore,
va jusqu'au bout...
Voilà, je te retrouve enfin...
 

20:59 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

Se retrouver et ne plus s'abandonner. Reprendre les rênes de sa vie et la mener où on en a envie.
Spirale, ce mot a quelque chose de "dépossédant", comme une sorte de perte de contrôle alors que tes mots traduisent le contraire. Cela me rappelle que j'ai un carnet à spirale dans lequel j'ai pris des notes d'une histoire que je n'ai pas encore commencé à écrire puisque je ne retrouve pas ledit carnet. Je ne pense pas l'avoir perdu. Il est quelque part dans la maison, mais comme on a déplacé tout un tas de choses plusieurs fois ces derniers temps, il n'est plus très évident de savoir où est quoi.
Bonne nuit, bisous

Écrit par : Kardream | 13/11/2005

Kardream c'est exactement cela... comme tu le ressens...
dans une spirale, mais pourquoi les contraires
ne se rencontreraient-ils pas ?
Serait-ce vraiment insencé de le penser ?
Il paraît que la folie est la seule chose que
l'on ne regrette pas...

Écrit par : crysalidea | 13/11/2005

Merci d'avoir répondu. Mannick est vraiment une chanteuse que j'apprécie beaucoup.
Les contraires se rencontrent, ce n'est pas insensé de le penser. Quant à la folie, je pense qu'on en a chacun(e) une part, aussi petite soit elle.
Bonne journée, bisous

Écrit par : Kardream | 14/11/2005

ouf! je n'arrivée plus à rentrer dans ton blog depuis un bon moment,
j'ai reçu en passant par kardream, j'espère que tu va bien, je t'embrasse,
cocoli

Écrit par : cocoli | 14/11/2005

Le retour mais étais tu vraiment partie? C'est avec plaisir qu'on te retrouve? Amitié

Écrit par : jicé | 14/11/2005

Bonjour à toi !!!!! Et bien moi je dois être complètement fou.Quand j'ai vu ton comm. ma gorge s'est
nouée.Comment vas-tu ? Tellement heureux que tu sois là.C'est fou cette toile.
Enorme bisou.

Écrit par : DUKE | 14/11/2005

????????? Crys ça veut dire quoi faute de frappe,Nougaro ?
Merci de m'éclairer.
Bises bluesy

Écrit par : DUKE | 14/11/2005

va... jusqu'au bout, et reste toi, battante... toujours. Une spirale c'est peut être aussi un tourbillon qui emporte et soulève les montagnes...

Écrit par : pierre de lune | 14/11/2005

Même à 4 pattes le nez dans la poussière, continue d'avancer...
...

Écrit par : Fléa... | 14/11/2005

OK Je n'avais pas remarqué.Sous le coup de l'émotion vraisemblablement.

Écrit par : DUKE | 14/11/2005

re commentaire "Mais dis-moi, ne réponds-tu toujours que par la bouche des autres ? "

Non j'ai une langue et elle est très pendue !
Je m'exprime plus facilement verbalement et le copié collé est telement commode,alors...
Ceci dit c'est aussi une façon d'exercer mon intuition via la parole des autres...

A+
Ciao

Écrit par : Milko | 14/11/2005

re commentaire J'ai très bien pris ton com !
Tu es ok et je suis ok !
Kiss

Écrit par : Milko | 14/11/2005

La spirale... Beaucoup de variantes sur l'apaisement dans les textes que j'ai manqué, à la fois présent et absent, drappé dans le manteau de l'inconscient.
La spirale, voilà bien une forme qui semble se rapporter à beaucoup de situations de vie.Une courbe qui s'éloigne de plus en plus de son point de départ tout en faisant pourtant des révolutions autour de ce point.Serait-ce la traduction géométrique du destin? symbole de son inéluctabilité?
Choix très judicieux dans le titre par rapport au contenu empreint de lutte de résistance.La spirale peut avoir plusieurs centres.Son éloignement progressif étant précisément induit par le nombre de ces centres.La multitude de facteurs ne fait qu'accentuer l'effet de l'éloignement. Va jusqu'au bout et peut-être que tu reviendra au point de départ.
Bonne soirée à toi et à très bientôt sûrement.

Écrit par : Banur | 14/11/2005

Je suis là... Comme tu le vois je suis bien là, je viens de revenir ce soir, cela me fait plaisir que tu poses la question. Le double point d'interrogation est-ce une marque d'impatience dans l'insistance de ta question, dans ce cas c'est encore mieux.
Pour Banur, dans ma conception, il s'agissait d'une divinité Atlante.
Divinité aux quatres visages, à la fois destructeur et gardien et surtout Seigneur de l'hiver. Cependant je pense que les divinités ne sont que des subdivisions d'une seule et même entité... tous les dieux ne font qu'un.
Ainsi il se peut tout à fait que le rapport avec l'Inde soit compréhensible dans cette vision.Je n'y suis jamais allé mais j'aimerais beaucoup, je suis déjà grand amateur de leur cuisine ici et il est bien conu que les fruits ont meilleur saveur consommés à leur source.
Je t'ai souhaité une bonne soirée déjà, alors maintenant je te souhaite une bonne nuit.

Écrit par : Banur | 14/11/2005

et ainsi souffle le vent... Moi aussi tu m'avais manqué quand tu postais moins et que tu devais aller dans les cybercafés de la ville rose.Je sais bien que c'est rare et c'est réciproque en plus.J'attend à chaque fois avec impatience tes posts ou tes commentaires et maintenant que nous sommes tout les deux revenus j'espère bien reprendre sur une base quotidienne dans la mesure du possible.
The answer is blowing in the wind... concernant ton avant dernier post... tu connais la chanson de Peter Paul and Mary je suppose et si pas, elle se rapporte bien à ton post.
A très bientôt papillon.

Écrit par : Banur | 15/11/2005

Les commentaires sont fermés.