29/10/2005

Voyage sans escale



Aucune trajectoire n'est assurée..
Vers des destinations inconnues,
Je laisse aller mon esprit de spirale en tourbillon,
Fragile particule en apesanteur dans le vertige du vide...
Partir à la dérive ou arriver à quai m'importe peu,
Futiles les temps de reflexion, de points d'interrogation...

Désormais
 Mordre dans la douce torpeur de la vie,
Plonger dans ses arabesques ondoyantes,
Sentir ses vibrations, son souffle fremissant,
Glisser sur les vagues au reflet de l'Amour,
Insoumise aux fantômes du passé...
Long voyage vers l'intemporel...





21:07 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

A vous qui êtes de passage... Ceci sera mon dernier "post" avant quelques jours, voire semaines...
Je m'absente en effet pour quelque temps vers la "Ville Rose"...
J'ai reçu vos passsages ici comme on reçoit un cadeau... et c'est avec sincérité que je vous dis que votre présence à mes côtés me manquera...
Je ne suis pas partie et déjà je ressens le manque...

Écrit par : crysalidea | 29/10/2005

Bon voyage vers la Ville Rose. Nous serons là à ton retour pour te lire de nouveau. Le manque, nous le ressentirons aussi. Est-ce un retour aux sources? Je te souhaite un bon séjour.
Bonne soirée, bisous

Écrit par : Kardream | 29/10/2005

A bientôt !!!!!!! Il y aura un vide,je penserai à toi et que le meilleur s'accroche à ton voyage.
Un énorme bisou(sans chasteté)

Écrit par : DUKE | 29/10/2005

Bon Je t'attends alors

Écrit par : Fléa... | 30/10/2005

sois certaine que tu nous manqueras aussi. Reviens vite...

Écrit par : pierre de lune | 30/10/2005

oh non tu va me manquée, revient vite... mon papillon, je t'envoie assez
de bissous, qu tu en ai un chaque jour jusqu'à ton retour!!!!!!

Écrit par : cocoli | 30/10/2005

Déjà... Palper le vide,
pouvoir le toucher...

Écrit par : Gaëtan | 30/10/2005

Le vent du destin Lire tes commentaires toujours si percutants, si riches, si bien exprimés,
ainsi que tes posts, était devenu pour moi plaisir quotidien. Je me retrouve ainsi amputé d'autant de lendemains.Se laisser porter par le destin, tel un grain de vie dans le creux de la main. Briser les chaînes du souvenir tout en conservant les mailles, laisser les questions et réflexions
sombrer vers l'Atlantide des réponses, n'écouter que le vent qui souffle
sur les murs du temps.
La ville rose, racines ou illusion d'en posséder? laisse en tout cas le vent
doucement t'y ramener.
Bon périple, et quand les étoiles s'aligneront dans le ciel, je saurai alors que tu es de retour. Bon vol papillon...

Écrit par : Banur | 30/10/2005

j'espère que ce voyage t'entrainera vers des cieux illuminés et que bien vite tu reviendras à nos côtés, tu vas me manquer ma belle

Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 31/10/2005

Positiver ... Boire, manger, croquer la vie.
Eliminer ...
Chasser, écraser, éradiquer la tourmente.
Tout simplement vivre et non survivre.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 31/10/2005

Voyage voyage...
Il n'y a d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie.

Alphonse de Lamartine

Écrit par : Milko | 01/11/2005

... Comme disait JP ... Tout simplement vivre et non survivre.
Sans blesser tout ceux qu'on aime
Etre heureux ... malheureux ...
Moi je te souhaites que ce voyage correpond à tes attentes ...
Pourquoi ne pas découvrir ou re-découvrir le périple de l'amour ...
Nous espérons tous te relire un de ces jours ...
Merci ...
Plein de bisous doux ...

Écrit par : POussière d'ange ... | 01/11/2005

Je ne rêve pas... Je ne rêve pas, tu es encore là, est-ce un dernier rayon de soleil avant ton départ que tu m'as offert ou bien y en aura-t-il d'autres avant ton envol?
Les étoiles oui, symbole des rêves concrétisés, estime toi fortunée de pouvoir en voir autant, elles sont capricieuses et ne se montrent en légions qu'aux yeux remplis de foi.Comment savoir qu'il s'agit de la tienne? si en fixant le ciel, tu en vois une qui brille plus que les autres et que ton coeur se met à vibrer, tu sauras la vérité.
Encore une fois bon voyage si tu es sur le départ et sinon j'attendrai avec impatience tes prochains passages.

Écrit par : Banur | 01/11/2005

il est des vides qui sont bien plus remplis que nous imaginions...

Écrit par : mik | 02/11/2005

les silences quels silences...? on se laisse parfois
si vite piéger par des silences que
l'on ne sait interpréter...
rien de plus dangereux pourtant...

Écrit par : crysalidea | 07/11/2005

Les commentaires sont fermés.