28/10/2005

 


 
 
Quand le sommeil fuit 
que reste-il ?                                            
les courbes de ma tourmente 
en guise de clé des songes...
 


02:44 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

As-tu essayé de copier 4 pages de l'annuaire? C'est efficace sur certaines personnes et elles retrouvent le sommeil. Personnellement, je n'ai pas essayé, mais les problèmes de sommeil pour moi ne sont plus aussi importants maintenant qu'il y a quelques années. Les nuits où je ne dors quasi pas, où je passe mon temps à me tourner et me retourner dans le lit sont de l'ordre d'une dizaine chaque mois, alors qu'avant c'étaient toutes les nuits. J'espère que tu retrouveras vite le sommeil.
Bonne journée, bisous

Écrit par : Kardream | 28/10/2005

coucou on dirait qu'on est tous insomiaque... mais c'est parcequ'on pense trops
tu sais, je vais pas te dire de compter les moutons (ça ne marche pas de toute façon) mais il y a des cassettes de self-hynotise, il faudrait que
je retrouve(j'en aurais besons de toute façon pour moi! (il y à pour tout les mals, j'en ai pleins, aussi pour le succès, et la créativité aussi!) je t'embrasse très fort papillon, cocoli

Écrit par : cocoli | 28/10/2005

A vous deux... Merci pour vos conseils judicieux...
Heureusment que passer une nuit "presque" blanche
reste de l'ordre de l'eceptionnel pour moi...
Cependant, je dirais que penser pendant la nuit, ouvre
souvent de nouvelles perspectives...
Donc, je ne regrette rien..

Écrit par : crysalidea | 28/10/2005

Le chemin de la nuit... La nuit profonde, cette fôret dense où ne survit aucun bruit, endroit où les pensées résonnent et entonnent le chant du promeneur, libre pélerin sur le chemin de l'inspiration.
Penser pendant la nuit permet des idées souvent très claires, protégées des influences et nuisances diurnes qui peuvent être diverses, espace d'inspiration, moment suspendu... oui j'aime la nuit.
Ainsi tant que le chemin du sommeil ne reste introuvable que de manière épisodique, ca peut même être bénéfique.

Écrit par : Banur | 28/10/2005

tiens tu penses aussi toi pendant les nuits d'insomnie, hélas moi c'est vers les chemins les plus sombres que me conduisent alors mes pensées.......


Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 28/10/2005

Sans crainte et sans pudeur... Laisser divaguer son esprit
Oser le laisser prendre les chemins interdits
Abandonner ses peurs pour les rêves exquis...
et se laisser porter tout doucement vers lui...

Écrit par : ... | 28/10/2005

thanks cris bisous et merci

Écrit par : cocoli | 28/10/2005

hum je vient de relire ce que tu m'a écrit hier (j'avais pas mes verres
de contacts j'ai mal lu) alors merci que ça ressemble à ma photo... hihi
madame papillon à le sense de l'humour maitenant hmmmm!!!
(du moins j'éspère et que ce n'est pas la véritée, hihi)
gros gros bisous, cocoli et porte toi bien

Écrit par : cocoli | 29/10/2005

Pouvoir dormir!!!!! Quatre petites lignes ,suffisantes.
On voudrait partager ,mais les mots sont désuets même s'ils surgissent du fond du coeur.
Doux We et doux et chaste bisou.

Écrit par : DUKE | 29/10/2005

Si tu connais un remède contre le manque de sommeil, fais moi signe. J'en ai besoin. Amitiié

Écrit par : jicé | 29/10/2005

la nuit... ... j'aime son silence, l'écho étouffé et le relief particulier que prend chaque chose... Durant des années, j'aspirais à ces heures où je me retrouvais enfin. Je me noyais de musique et de mots que j'écrivais à l'encre violette dans un "journal" qui était en papier à l'époque...
Qu'elle me berce d'un doux sommeil ou me garde en veille sous ses ailes, je me sens bien dans son univers..

Écrit par : pierre de lune | 29/10/2005

Les commentaires sont fermés.