24/10/2005

 Mélancolie

jardin d'automne
feuille de silence
ruissellement de pluie
esquisse de soleil
ourlet de nuage
coeur en sommeil

15:57 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

L'automne est une saison que j'apprécie tout particulièrement, presque autant que l'hiver. Le spleen, se serait plutôt en été. C'est la saison pendant laquelle je me sens le moins bien. Mais si l'été n'existait pas, je n'apprécierais pas autant les autres saisons. Il est nécessaire d'avoir le coeur en sommeil de temps en temps. Cela permet de reprendre des forces.
Bonne soirée, bisous

Écrit par : Kardream | 24/10/2005

chou comme tout super ce que tu m'as répondu papillion adorée....
gros kissous et mega hugs cocoli

Écrit par : cocoli | 24/10/2005

Venir chercher ici... Asile, repos
Assoiffé de tes rimes
M'abreuver de tes mots

Écrit par : ... | 24/10/2005

hi tu va bien?

Écrit par : cocoli | 24/10/2005

L'automne... qui peut l'oublier? Joli le cpmmentaire que tu as laissé...
J'apprécie ces quelques vers, qui se rapportent à cette saison que j'aime particulièrement.Une esquisse de soleil, un ourlet de nuage, tes mots sont souvents chargés artistiquement.
L'automne... saison où les feuilles dansent dans un tourbillon virevoltant,
où les arbres semblent avoir été coloriés par des mains passionées et où le vent joue avec la pluie pour la déposer sur les branches complices.
Saison nous rappelant, que la vie n'est pas éternelle, que ce que la nature donne elle le reprend et que ce cadeau ne doit pas être gâché.
Saison des couleurs et des senteurs, des arbres fantastiques et des feuilles magiques... qui peut oublier l'automne?

Écrit par : Banur | 24/10/2005

A Toi Tu me fais trop d'honneur.J'en rougis.
Un bisou imprégné de blues

Écrit par : DUKE | 25/10/2005

Si le coeur est en sommeil
le coeur bat
le coeur vit...
Bisou à toi

Écrit par : Fléa... | 25/10/2005

Continue de m'appeler ainsi Ce nom me va bien, même si je m'aventure sporadiquement sur les sentiers du jour, ma route retourne toujours vers l'auberge de la nuit.
La créativité, puisse-t-elle ne pas connaître les frontières du temps.

Écrit par : Banur | 25/10/2005

Six petites lignes ... Et combien des signes
D'un bien bel automne
Nullement monotone
Ce savoir écrire
Se veut magistral sourire
J'aime cette belle plume
En ces temps de brume ...
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 25/10/2005

Toujours autant de plaisir... à lire tes commentaires; les rêves qui entourent mes mots, c'est certain,
des mystères ca je ne sais pas, ca dépend... le mystère n'est pas l'intention en tout cas, sauf parfois peut-être pour garder un peu de magie.
Faire de mes rêves des buts, c'est vrai, tu retiens en plus ce que je dis en différents endroits pour le raccrocher judicieusement dans un contexte donné...toujours aussi juste.
Sauf que je préfèrerais que certains de mes rêves demeurent comme tels et ne se réalisent jamais.
Peut-être suis-je compliqué et pourtant j'attend et recherche que l'on me comprenne... il semble que tu te sois engagée dans cette voie en tout cas.
A très bientôt cocon de mes mots.

Écrit par : Banur | 26/10/2005

Les commentaires sont fermés.