23/10/2005

Pourquoi ?

There's another world inside of me
That you may never see
There's secrets in this life
That I can't hide
Somewhere in this darkness
There's a light that I can't find
Well maybe it's too far away
Maybe I'm just blind.. Maybe I'm just blind                                     

(When I’m gone - 3 Doors Down)

 

Quand la vie chavire et que l’incompréhension mutile

Que le temps passe

Que les questions et les mystères restent sans réponses

Que la fuite en avant hâppe toute énergie, anesthésie la douleur,

Quand l’on se cogne aux interrogations

Que la souffrance étouffe, coule le long du corps et du Coeur,

Où est la lumière?

Où est la guérison?

Pleurer, laisser ses larmes couler librement

Mais entendre le ciel implorer le pardon

Pour ceux qui n’ont pas eu la force,

Qui n’ont pas su ce qu’ils faisaient..

Qui n’ont pas eu la clairvoyance..

Pardonner sans trouver le pourquoi

Pardonner pour renaître et trouver la lumière…


00:48 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Le pardon Comme le dit Patrick Fiori dans une de ses chansons: pardonner c'est gagner à deux, quel que soit l'enjeu. Je pense que le pardon et la confiance sont les deux choses les plus difficiles à accorder et les plus belles aussi.
Bonne journée, bisous

Écrit par : Kardream | 23/10/2005

hugs you are a lovely person... and do not forget that okay...
gros calin, cocoli

Écrit par : cocoli | 23/10/2005

Wants to be the one... So hold me when I'm here
Right me when I'm wrong
Hold me when I'm scared
And love me when I'm gone...

Everything I am
Wants to be the one
you wanted me to be...

Écrit par : ... | 23/10/2005

yes... je me rajouit tellement de te voire en chaire et en os
(du moins je crois qu'on dit ça en français) mega mega hugs
de ta petite corinne

Écrit par : cocoli | 23/10/2005

Un joli texte. Il faut croire en la renaissance. A tout âge...Amitié

Écrit par : jice | 23/10/2005

Touché la tortue!!!!!!!!! Ton comm. me touche énormément.Tout au plus ai-je la chance de ressentir certaines
choses dans ce monde de brute,Fléa pourrait t'en parler.
Je dépose à tes pieds un plateau de chastes bisous.
Et j'adore tes passages.

Écrit par : DUKE | 23/10/2005

coment va mon papillon? j'espère que tu va bien bisous cocoli

Écrit par : cocoli | 23/10/2005

Pardonner ...
C'est ça l'amour, ce besoin de pardonner.

Berthe Hamelin-Rousseau

Écrit par : Milko | 23/10/2005

le pardon... c'est l'oubli de soi pour regarder l'autre, sans jugement.
Mais il ne faut pas anesthésier la douleur,... jamais. Elle est, quelque part, le gage d'un nouveau départ.

Écrit par : pierre de lune | 23/10/2005

Le pardon... a quelles conditions? Même si ce n'est pas forcément ton intention première, il ressort souvent des images marquantes de tes textes, or moi je réagis très fort à ce qui est imagé, symbolique et suggéré et donc j'aime bien.Ici je retiendrai la souffrance qui peut agir à un point tel qu'elle semble se matérialiser en nous étouffant et en coulant le long du corps et du coeur comme un liquide invisible empoisonnant presque jusqu'aux racines de notre âme.
Le pardon... il peut lui aussi se cacher dans divers oripeaux.
Connait-il une limite? doit-il être aveugle et inconditionnel, doit-il aller
jusqu'à l'aliènement de soi? Tout le monde commet des erreurs il est vrai
mais toute erreur est-elle pardonnable? Une multitude parfois incalculable de facteurs entrent en jeu pour répondre à ces questions et il n'y a probablement pas de réponse absolue(tout comme il en existe bien peu d'ailleurs). La faculté à discerner la sincérité du repentir d'autrui en est incontestablement une mais également la proportion acceptable d'oubli de soi qui entre en compte comme le dit pierre de lune.
Je pense personnellement que si le pardon est donné il doit être inconditionnel et sans limite, peut-on donner des fragments de pardon?
Mais je reste persuadé du fait que certaines choses ne peuvent en aucun cas entraîner le pardon, précisément car il en requiert la totalité et que selon moi il ne peut aller jusqu'à l'aliénation totale de soi.
Doit-on pardonner sans avoir obtenu les réponses? Sacrifice difficile que de pardonner sans trouver le pourquoi, le pourquoi est le pouvoir, c'est ce qui nous définit en tant qu'entité plénière et il m'est difficile voire inconcevable d'agir sans lui(sauf dans le feu de l'impulsion qui ne le permet pas, l'analyse se fait alors a posteriori).Le pardon n'est en tout cas une voie véritable que lorsque il est accepté dans l'intégralité de ces implications par les deux parties...
Pour ton commentaire, en effet Bruxelles doit être vécue pour être comprise, c'est le symbole du vieux continent, de la vieille europe.
En ce qui concerne l'appel du loin je l'ai déjà vécu aussi, j'ai vécu aux Etats-Unis et suis allé cinq fois en Thaillande d'une manière plus approfondie qu'un simple voyage touristique, ce n'est donc pas un rêve mais un but. Je comprends toutefois que tu dises que c'est ubn peu le parcours inverse puisque moi je verrais bien l'Asie justement.
Voilà a bientôt.

Écrit par : Banur | 23/10/2005

pardonner le plus beau des gestes que l'on peut faire à l'être aimé avec celui de s'effacer...........

Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 24/10/2005

...se laisser envahir... ....et respirer un air nouveau...

Écrit par : la petite etoile | 24/10/2005

Les commentaires sont fermés.