05/10/2005

A ma fille

Dans l'entêtement de ton jeune âge,
tu n'as rien voulu entendre...
Des mois durant, tu as mis à l'épreuve, violement,
cruellement souvent, le coeur de celui qui se donnait à toi
pleinement, sans concession...
sans jamais un seul mot de reproche, il a tout supporté,
raccrochant son espoir à quelques mots de toi, cherchant désespérément
une once de douceur, qui donnait l'illlusion qu'il fallait continuer
à se battre pour ton amour...
Dans l'inconscience de ton jeune âge,
tu as joué avec ses sentiments, tu as déchiré ses émotions,
tu as blessé son coeur jusqu'à la limite du supportable...
ses vagues de détresse, il te les a cachées,
ses crises de larmes incontrôlables, il les a occultées.
Dans sa délicatesse infinie et son souci
de t'éviter de ressentir la moindre culpabilité,
son coeur a saigné en silence...
plutôt que de choisir le réconfort des mots,
Dans la folie de ton jeune âge,
tu n'as pas entrevu dans son regard tendre posé sur toi
la profondeur d'un amour unique,
bercé par les vers de Pablo Neruda,
Dans l'ignorance de ton jeune âge,
tu n'as pas su voir avec les yeux du coeur,
que celui qui s'abandonnait jusqu'à son âme,
était de ceux que l'on ne rencontre qu'une fois dans sa vie...
de ceux qui discernent dans l'illusions des apparences
l'essentiel de l'existence...
 
Ce soir, tu comprendras, et ce sera toi alors
qui seras la proie d'une des plus grandes souffrances de l'âme,
celle du chagrin d'amour...
 
Je serai là pour te serrer contre moi,
moi, témoin impuissant de ta douleur....

18:17 Écrit par crysalidea | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

L'inconscience du jeune âge Je ne crois pas que seuls les jeunes soient inconscients de certaines choses qui sont sous leurs yeux. Des personnes qu'on dit d'âge mûr peuvent l'être tout autant, si ce n'est plus. Il faut laisser à chacun de commettre des erreurs, mêmes si celles-ci sont lourdes de conséquences et qu'il est difficile de voir ceux qu'on aime souffrir. On apprend plus de ses erreurs, c'est ce qui nous construit tels que nous sommes, même si elles commencent par détruire. Je vais peut-être paraître un peu primaire, mais est-ce qu'il aura quelqu'un pour le consoler ce soir? Parce qu'il va souffrir aussi, autant que ta fille, si ce n'est plus puisqu'il souffre déjà depuis des mois. Je te souhaite tout le courage nécessaire à la situation.
A bientôt, amitiés

Écrit par : Kardream | 05/10/2005

bonjour je te souhaite une merveilleuse journée...

Écrit par : coeurdenfant | 05/10/2005

Toujours difficile de sortir d'une histoire d'amour...et même si plus vieux on croit être endurci, on en souffre autant. Courage à ta fille. Amitié

Écrit par : jice | 05/10/2005

coucou toi eh oui, c'est dommage que certains doivent tout perdre pour se rendre compte que la personne qui était à leur côté ne méritait pas la souffrance infligée.........

Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 06/10/2005

Les commentaires sont fermés.